Exploiter les données du fichier des écritures comptables

2 min de lecture
29.07.2022

La data est au cœur des enjeux de l'économie aujourd'hui. L'accélération de la digitalisation des entreprises ouvre des perspectives importantes pour mieux exploiter la connaissance à partir des données et notamment à partir des données comptables. C'est une des clés de la performance des cabinets comptables de demain qui passe indéniablement par l'appui de solutions modernes et ergonomiques pour restituer les données comptables.

Exploiter vos données à partir du FEC ou du grand livre

eic-illustration-exploitation-data-fec-1121

Depuis 2014, la génération du fichier des écritures comptables (FEC) est devenue obligatoire pour toute entreprise française qui doit le produire notamment en cas de contrôle fiscal.
A l'origine, le FEC a été créé pour être un support de contrôle pour l'administration. Ce fichier informatisé et standardisé est aussi une mine d'informations souvent négligée par l'entreprise et son cabinet comptable puisqu'il permet d'identifier plus rapidement les points d'attention à surveiller ou à creuser.
 
Le FEC est généralement exploité une fois par an à l'issue du bilan annuel, ce qui rend difficile le pilotage de l'entreprise en cours d'exercice pour réagir face à des situations imprévues (contexte de marché, crise, etc...).
En complément, les données du grand livre permettent d'analyser régulièrement la situation de l'entreprise.
 
La capacité d’une entreprise à pouvoir régulièrement valoriser ses données financières et comptables s'avère donc essentielle aujourd’hui.
Les nouvelles solutions de reporting des données comptables apportent cette réactivité et permettent d'éclairer rapidement le dirigeant dans le pilotage fin de son entreprise.
 

Gagner du temps sur l'analyse des données client

Les entretiens de bilan ou de situation intermédiaire constituent le rendez-vous habituel pour l'expert-comptable de commenter la situation financière et comptable de l'entreprise.
 
L’enjeu du cabinet comptable est d’être performant et rapide dans l'exploitation des données pour maximiser son efficacité afin d’apporter les conseils utiles à ses clients.
L'appui d'un outil de reporting spécifique des données financières et comptables s’avère précieux, aujourd'hui, dans cet exercice pédagogique de présentation et d’interprétation des indicateurs clés.
 
 
eic-illustration-analyse-donnees-1121
 

Adopter une approche data driven pour accompagner vos clients

Une approche "data driven" consiste à fonder ses décisions (financières, stratégiques, marketing, commerciales, etc...) sur l'analyse et l'interprétation des données qui peuvent même aller jusqu'au "pilotage par la donnée" pour les entreprises les plus avancées dans l'exploitation du big data.
Dans le contexte de la profession comptable, les données sont parfaitement structurées et disponibles en masse. L'établissement de situations comptables intermédiaires exige souvent une analyse manuelle fastidieuse de la part du cabinet.
 
Tendre vers une approche "data driven" pour le cabinet, c'est mettre en place un mécanisme continu qui vise à identifier les points d'attention à surveiller et les leviers d'action possibles à engager pour l'entreprise:
 
  • Comprendre pourquoi les clés de rentabilité de l'entreprise changent pour pouvoir projeter leur évolution et les corriger si possible
  • Y a-t-il des indicateurs fiscaux ou sociaux qui méritent une analyse complémentaire pour chercher de l'optimisation ?
  • La situation financière actuelle permet-elle d'engager sereinement le financement des nouveaux projets de l'entreprise ?
 

eic-contactez-nous