Provision IFC: Comment anticiper le coût des indemnités de fin de carrière ?

2 min de lecture
29.07.2022

Les entreprises sollicitent de plus en plus leur cabinet comptable pour améliorer leur dimension sociale. Le calcul de la provision des indemnités de fin de carrière (IFC) est un excellent sujet à prendre à bras le corps tant il peut parfois constituer une véritable bombe à retardement pour l'entreprise.

Calculez et simulez précisément les IFC de vos clients avec PID

Deux minutes pour tout savoir sur la solution PID



Le coût de départ à la retraite des salariés est parfois négligé dans les budgets prévisionnels d'une entreprise. Cela peut compromettre sérieusement sa trésorerie de surcroit lorsque l'ancienneté des salariés est importante.

Ces indemnités peuvent, dans certains cas, s'élever à 15% de la masse salariale de la société.

Les experts recommandent d'ailleurs de calculer l'indemnité légale de fin de carrière sur une période allant de 10 ans à 30 ans pour anticiper pleinement leur impact sur la trésorerie de l'entreprise et comptabiliser la provision correspondante.

La solution PID, spécialisée dans le calcul des IFC, permet au cabinet comptable de réaliser des missions sociales à forte valeur ajoutée.

Les points forts apportés par la solution PID pour votre cabinet :

  • Vous calculez rapidement et précisément les prévisions d'indemnités de fin de carrière à provisionner par votre client à moyen et long terme
  • Vous réalisez une valorisation exacte de l'entreprise pour les actionnaires ou les investisseurs en cas de cession
  • Vous accompagnez et conseillez votre client au-delà de la seule mission liée à l'évaluation de son passif social
  • Vous réalisez toutes les simulations et projections pertinentes pour préconiser la meilleure stratégie financière à votre client

Exemple de document généré par le logiciel PID

eic-pid-parametres-convention-collective

 

Conseillez vos clients sur la stratégie financière à adopter

L'expert-comptable joue un rôle de partenaire apprécié par le dirigeant et le directeur financier de l'entreprise :

  • en l'accompagnant sur l'ensemble du volet social (passif social, déclarations sociales, conseils RH, etc...)
  • en réalisant la mission d'évaluation précise du passif social en prenant en compte les paramètres contextuels précis de l'entreprise (turnover, ancienneté, actualisation des salaires, spécificités de la ou des conventions collectives applicables, etc...)
  • en élaborant une stratégie financière et un plan d'actions cohérents afin de sécuriser la trésorerie et anticiper les impacts liés au versement des indemnités de fin de carrière.

Mr KRASTEV, Expert-Comptable témoigne

 


Cession d'entreprise : La juste valorisation par l'expert-comptable

La mission sociale du cabinet comptable dépasse la seule mention légale du montant précis de la provision du passif social à indiquer dans l'annexe du bilan.

L'expert-comptable est également garant de la valorisation juste de l'entreprise au regard des actionnaires et des éventuels acquéreurs en cas de cession.

En effet, le montant cumulé des IFC à 10 ans peut représenter des sommes non négligeables qui peuvent être logiquement considérées comme une dette financière par l'acquéreur.

La précision, la justesse et la transparence du calcul sont donc requises pour l'expert-comptable en charge de cette mission.

 

 

eic-rapport-complet