Pourquoi engager une stratégie data en cabinet comptable ?

4 min de lecture
29.11.2022

La data est au cœur de toutes les convoitises et s'est imposée, en quelques années, comme le nouveau moteur de croissance et de performance des entreprises.

L'enjeu principal de chaque entreprise qui s'inscrit dans une démarche de transformation numérique est donc d'adapter sa stratégie afin de valoriser au mieux l'ensemble de ces données, qu'elles soient produites au sein de l'entreprise ou disponibles sur le web, et ainsi envisager de nouvelles sources de revenus.

Pourquoi la data est appelée l’or noir ?

La data est appelée l’or noir du 21ème siècle en référence au pétrole qui a longtemps été au cœur du développement industriel et économique et qui a dominé l’ensemble des marchés financiers durant de nombreuses décennies.

Même si, aujourd’hui, le pétrole est encore bien présent, c’est désormais la data qui est au centre de toutes les attentions et de toutes les convoitises car c’est une ressource inépuisable et exponentielle qui constitue le carburant du développement numérique, technologique et économique de la société.

Tout ce que nous utilisons aujourd’hui produit de la data sur nos comportements, nos habitudes, nos déplacements, etc…
Les données personnelles sont particulièrement ciblées par les entreprises qui souhaitent obtenir davantage d’informations sur leurs clients afin de leur proposer des produits et services adaptés.

De nouveaux métiers ont d’ailleurs fait leur apparition, notamment dans le Big Data, avec l’émergence de profils comme les data miner, les datas brokers, les data scientist et bien d’autres encore.

La réglementation s’est adaptée avec la mise en place en mai 2018, au niveau de l’Union Européenne, du Règlement Général de la Protection des Données (RGPD) imposant un certain nombre d’obligations aux entreprises afin d’encadrer l’utilisation des données personnelles.

Ces dernières années, la multiplication et l’intensité des cyberattaques prouvent également que les données possédées par toute entreprise ou organisme public représentent une richesse qu’il est indispensable de protéger au maximum.

La data dans le cabinet comptable

Les cabinets comptables sont des acteurs majeurs dans la production de données économiques et financières des entreprises. La comptabilisation des factures d’achat, de ventes, des flux de trésorerie représente une source d’information fiable et représentative de la santé économique des entreprises qu’ils accompagnent.

Il est donc primordial que les experts comptables puissent tirer profit, à partir de leur système d’information, de la data qu’ils manipulent afin d’accompagner au mieux leurs clients dans leur croissance mais également pour développer le chiffre d’affaires de leur cabinet.

Les données produites par un cabinet comptable constituent un réservoir précieux de Smart Data car ces données sont organisées, structurées, triées et exploitables immédiatement avec un minimum de traitement.

C’est ainsi que peuvent être envisagés des cas d’usage très simples, mais extrêmement pertinents pour les clients du cabinet, comme des tableaux de bord, des indicateurs de performance permettant de prendre des décisions en temps réel dans l’intérêt de l’entreprise et de son dirigeant.

L'analyse de données et une exploitation plus large peuvent également être envisagées en combinant les données du Smart Data du cabinet avec les données du Big Data présentes sur le Web dans des bases Open data comme par exemple https://www.data.gouv.fr. Ces traitements seront bien évidemment plus lourds à mettre en place étant donné que les données du Big Data ne sont pas structurées et qu’elles nécessiteront obligatoirement l’intervention de compétences spécialisées, comme les data scientist, chargées de structurer et de nettoyer les données pour les rendre exploitables.

Comment exploiter la data dans un cabinet comptable ?

La transformation digitale des cabinets comptables passe inévitablement par la mise en place d'une stratégie data pour tirer profit à différents niveaux de l’utilisation de la data.

En premier lieu, l’utilisation marketing et commerciale des différentes données permet de constituer une base de données riche d’informations sur les profils des clients et des prospects afin de produire des contenus à diffuser par email, sur le site web du cabinet ou par les réseaux sociaux et ainsi de capter de nouveaux besoins pour vendre de nouvelles missions. L’exploitation de la data à des fins marketing et une production de contenus ciblée constituent les bases d’une stratégie d’Inbound Marketing efficace.

Il est également tout à fait possible d’exploiter la data fournie par l’INSEE en open data afin d’identifier les créations d’entreprises et ainsi de pouvoir se positionner en tant que prestataire comptable avant même que le nouveau dirigeant n’ait commencé sa prospection.

L’exploitation de la data peut aussi être utilisée pour améliorer la relation et l’expérience client en favorisant les points d’attention pour renforcer leur fidélité comme, par exemple, des communications très personnalisées pour souhaiter un anniversaire.

En second lieu, les datas sont une source incontournable dans l’accompagnement client car elles assurent une compréhension, une analyse et une capacité à prendre des décisions rapidement pour le bien de l’activité de l’entreprise.

Le premier cas d’usage est la mise en place de tableaux de bord pour suivre des indicateurs au jour le jour sur l’activité du client et notamment ses ventes, ses achats et sa trésorerie.

L’arrivée de la facture électronique et les automatismes de comptabilisation automatique permis par l’intelligence artificielle permettront d’avoir cette comptabilité en temps réel.

D’autres cas d’usage sont également possibles avec la comparaison de performances et de chiffres clés au niveau des résultats des clients grâce aux ratios sectoriels même si ces derniers sont à prendre avec précaution car des entreprises d’un même secteur peuvent avoir des activités différentes (mise en place de site e-commerce chez certains commerçants, ventes à emporter dans des restaurants, etc…).

Quels outils pour exploiter la data dans un cabinet comptable ?

Les solutions permettant d’exploiter la data sont appelées solutions de business intelligence.

Power BI est devenue en quelques années la solution de référence en la matière car elle combine à la fois des fonctionnalités permettant de collecter l’information depuis de multiples sources de données, de créer des requêtes pour exploiter, de restituer des tableaux dynamiques et personnalisés de data visualisation et même de prédire grâce à des fonctions algorithmiques intégrées.

La maitrise de ce type de solution est rendue possible grâce aux nombreuses formations proposées parmi lesquelles celle dispensée par le Wagon en partenariat avec l’Ordre des Experts Comptables.

La problématique principale dans ce type de traitement demeure malgré tout la maitrise des bases de données permettant de collecter l’information nécessaire et la capacité à créer des requêtes pertinentes.

D’autres solutions clés en main sont également proposées par les éditeurs et accessibles au plus grand nombre.

La différence avec des solutions comme Power BI est que la collecte sera limitée à un nombre restreint de bases de données (bien souvent uniquement celle de l’éditeur) et que les possibilités de personnalisation ne seront pas aussi étendues qu’avec des solutions classiques de business intelligence.

eic-contactez-nous